Selma Huxley Barkham et la découverte des...

lundi 3 juin 2019
popularité : 27%

Le jeudi 13 juin à 20h 30, à l’auditorium de l’Espace Chemins-Bideak, Michael Barkham donnera la seconde des conférences organisées par l’association des Amis du Musée de Basse-Navarre.

Dans les années 1960, on savait que les Basques avaient chassé la baleine et pêché la morue au large des côtes de Terre-Neuve aux 16e et 17e siècles, mais on n’en savait guère plus. 

À cette époque, Selma Huxley Barkham, jeune veuve avec quatre enfants qui travaillait comme historienne pour les Lieux Historiques Nationaux du Canada à la restauration de Louisbourg, forteresse française et port de pêche du 18e siècle sur la côte atlantique du Canada, commença à s’intéresser aux expéditions plus anciennes menées depuis le Pays basque, région avec laquelle elle et son défunt mari avaient des liens personnels forts.  Elle élabora un plan pour entreprendre des recherches dans les archives espagnoles et françaises sur les pêcheries basques au Canada aux 16e et 17e siècles. Mais, ne parlant que l’anglais et le français, il fallait pour cela qu’elle apprenne l’espagnol. En 1969, Selma Barkham alla donc s’installer au Mexique avec ses enfants, et embarqua trois ans plus tard sur un navire à destination de Bilbao. 

Cette conférence raconte l’histoire de ses recherches dans les fonds d’archives qui ont abouti à des découvertes documentaires, historiques et archéologiques majeures. Elle a écrit une nouvelle page de l’histoire maritime en découvrant l’existence d’une industrie baleinière basque au 16e siècle au Labrador et au Québec, ses ports, des vestiges archéologiques des bases baleinières et la présence de galions basques coulés dans ces ports, dont l’un a été récemment déclaré Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO.  

Michael BARKHAM est docteur en Géographie de l’Université de Cambridge (1991) ; il a été chercheur du Gouvernement du Canada à Cambridge et du Ministère de l’Éducation et des Sciences d’Espagne à l’Université du Pays Basque. En 2016 il est élu Membre de la Société Royale Basque des Amis du Pays. 

Il était membre de la première expédition scientifique au Labrador, Canada, pour identifier les stations baleinières basques du 16e siècle, menée par Selma Huxley Barkham en 1977 ; celle de Red Bay a été déclarée Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO en 2013. 

Il est spécialiste de l’histoire maritime du Pays basque et du Canada des 16e et 17e siècles, notamment de la présence basque à Terre-Neuve. A ce titre, il a participé à de nombreux symposiums internationaux et à des documentaires et émissions de télévision et radio ; il est l’auteur de nombreuses publications scientifiques. Il a été conseiller historique du Musée Naval de Saint-Sébastien, du Musée National Maritime d’Angleterre, du Ministère du Patrimoine canadien, de la Province de Terre-Neuve-et-Labrador, et du lieu historique national de Red Bay.