la pelote basque dans la peinture.

jeudi 30 avril 2015
popularité : 48%

DE Goya à <la Botéro> : la pelote basque dans la peinture, en passant par Ramiro Arrué, bien sûr ! Mais si ce dernier est au Pays basque le plus connu des peintres ayant pris notre sport national comme motif de prédilection, il est loin d’être le seul.

Robert Poulou, vous invite à découvrir les principaux peintres qui ont été séduits par l’élégance, la prestance, la souplesse, voire la virtuosité chorégraphique de ces autres artistes que sont nos champions de pelote. Mieux connaître la peinture ou mieux connaître la pelote ? En fait, c’est le double objectif que l’haspandar se propose de vous faire partager, haspandar que beaucoup d’entre nous ont vu évoluer sur le fronton de Saint Palais…il y a quelques années !!!.

Histoire de la peinture et de la pelote, émaillée de commentaires, photos, vidéos, diapositives, affiches, pour remplacer au cœur de l’hiver le claquement de la pelote, le soleil et la gaîté des frontons !

A commencer par Goya dont un tableau est exposé au Prado ou une tapisserie monumentale représentant une partie de pala en 1781 embellit le décor d’un monastère madrilène. Pour suivre par la grandiose partie de laxoa de Gustave Colin en 1863, sous les remparts de Fontarrabie, dans la veine des impressionnistes, un des chefs d’œuvre du Musée Basque.

Mais connaissez-vous Tobeen ? Son tableau « Les pelotaris » exposé en 1913 à la première grande exposition cubiste de New York a atteint le record de la cote de tous les peintres basques, voici 2 ans à Londres ? Et Louis-Benjamin Floutier, Pablo Tillac, Achille Zo, Aurélio Artéta, Masson…

Des femmes peintres ne pouvaient manquer de s’intéresser, voire se passionner pour ces beaux athlètes vêtus de blanc : Robert Poulou vous fera connaître Hélène Dufau, Maggie Salcedo et la contemporaine Hizelaya.

La pelote a évolué bien sûr, avec l’arrivée de nouvelles spécialités, telle la cesta punta. C’est alors qu’entrent en scène les peintres contemporains, déjà bien connus et recherchés par les amateurs : Partarrieu, Claerbout, Larcebal, Proux, Irkus, Nik, Ydan et quelques autres.

 

Vision idéalisée et exagérément embellie du joueur de pelote ? Les tableaux « à la Botéro » qui vous seront présentés nuanceront peut-être votre jugement…