L’architecture romane. Un siècle d’expériences et de création par Maritchu ETCHEVERRY

jeudi 3 mai 2018
popularité : 72%

Le jeudi 17 mai à 20h 30 vous pourrez assister à la première des conférences que nous proposons en 2018, à l’Espace Chemins-Bideak de Saint-Palais. Entrée libre et gratuite.

L’architecture romane. Un siècle d’expériences et de création par Maritchu ETCHEVERRY

L’art roman s’est développé en Europe entre le XIe et le XIIe siècle, parallèlement à un contexte historique et religieux qui a favorisé de nouvelles constructions. La vision que nous avons de l’architecture romane est celle d’un art dépouillé, austère ; de petits édifices massifs et trapus, peu éclairés et dépourvus, ou presque, de décor autre que sculpté ; d’églises caractérisées par l’emploi généralisé de la voûte en berceau plein-cintre. Cette vision « romantique » de l’architecture romane, fruit d’une création intellectuelle des XIXe et XXe siècles, reflète bien mal la richesse et la diversité des constructions de cette époque. Nous verrons durant cette conférence, à travers de nombreux exemples illustrés en France et en Europe, combien cette architecture romane se révèle en réalité extrêmement variée et combien les églises de cette époque pouvaient également être des lieux de lumière, de couleur, de décor.

Maritchu ETCHEVERRY est docteur en Histoire de l’Art de l’Université de Toulouse Jean Jaurès (2014) et chargée de cours à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Elle est spécialiste d’architecture et de sculpture romane en Pays basque nord (qu’elle a étudiées dans deux mémoires de Master) et en Navarre, sujet de sa thèse de doctorat. Les résultats de ses différentes recherches ont fait l’objet de communications lors de colloques internationaux et de conférences à destination du grand public dont l’une des premières fut donnée il y a 12 ans (2006) pour le Musée de Basse-Navarre. Elle a publié plusieurs articles dans des revues scientifiques, des actes de colloques et des revues locales comme le Bulletin des Amis de Saint-Jacques, le Bulletin des Amis de la Vieille Navarre ou, prochainement, le Bulletin du Musée basque dont elle est membre du Comité de Rédaction. Elle est l’auteur d’un livre sur la collégiale romane de Sainte-Engrâce et prépare actuellement plusieurs ouvrages dont un guide découverte des églises romanes en Iparralde (Pays basque nord). Parallèlement, elle travaille en tant qu’adjointe du patrimoine et médiatrice au sein de collectivités territoriales (Espace Chemins Bideak ; Conseil Départemental des Landes).