L’introduction de la culture du maïs au Pays basque : évolution ou révolution ?

lundi 7 août 2017
popularité : 91%

Jeudi 17 août à 20 heures 30 à l’Espace Chemins-Bideak à Saint-Palais.

En 1493 Christophe Colomb rapporta de l’actuelle île Saint-Domingue-Haïti les premières semences d’une plante appelée « mahiz ». Les amérindiens cultivent cette céréale avec bonheur depuis des millénaires, parmi de nombreuses autres plantes qui vont peu à peu s’implanter dans notre vieux continent, aboutissant à un monde globalisé qui est aujourd’hui le nôtre.

Le Pays basque a participé à cette aventure biologique et agronomique, où le maïs a occupé une place prédominante. Ainsi en plein XVIII°siècle, cette nouvelle céréale devance la culture du blé et devient une des bases de l’alimentation, ce qui suscite l’admiration des visiteurs et des agronomes de l’époque car elle met la population à l’abri des disettes et famines qui sévissent ailleurs en Europe.

Comment et pourquoi cette nouvelle culture s’est-elle implantée ? Quelles en ont été les répercussions sociales et économiques ? Outre les nombreuses publications sur le sujet, des mémoires de pharmaciens ou de médecins dont un certain nombre sont devenus agronomes au Siècle des Lumières donnent des réponses à ces questions.

Le Dr Bertrand Saint Macary, conférencier de cette soirée, a étudié jadis la médecine tropicale à Bordeaux et à Marseille. Il est Président de l’Association des Amis du Musée de Basse Navarre. Il s’appuiera sur les nombreuses pièces relatives à la culture du maïs que possède le musée à Saint Palais. Il s’efforcera de rendre la soirée attractive à l’aide d’outils multimédia dans le confortable auditorium de Chemins-Bideak. Cette conférence ; dont l’entrée est gratuite, s’adresse bien sûr à un très large public : le sujet reste important et d’actualité au Pays Basque et en Amikuze en particulier !