Les églises romanes en Soule - conférence de Robert ELISSONDO à l’Espace Chemins Bideak - Saint-Palais

mardi 11 juillet 2017
popularité : 45%

La Soule se distingue des autres provinces basques par un nombre important d’églises romanes. Près d’une une vingtaine y ont été conservées. Cette présence de l’art roman s’explique par le contexte de l’époque. La Soule du XIIe siècle est en effet bien moins isolée qu’on pourrait le croire. Elle participe activement aux flux d’hommes et de biens qui relient le nord et le sud des Pyrénées. Les bâtisseurs se déplacent aussi et on trouve de nombreuses similitudes entre les oeuvres qu’ils ont créées dans ces vallées souletines et des bâtiments édifiés à la même époque en Navarre, en Béarn, en Aragon. Plusieurs églises ont été ainsi construites à côté d’hôpitaux aménagés au XIIe siècle pour faciliter ces échanges. La plupart des églises romanes de Soule sont situées autour de Tardets. Le chrisme, motif récurrent dans l’art pyrénéen, est souvent présent au dessus des portes d’entrée. Elles s’inspirent toutes à des degrés divers de l’édifice majeur de cette zone, l’église de Sainte- Engrâce. Sainte Engrâce se distingue par la richesse du programme sculpté de ses chapiteaux. Construite en 1085 à partir de l’abbaye navarraise de Leire, son architecture rare est un pur modèle de l’art roman. Elle est classée monument historique depuis 1863. L’église de l’Hôpital-Saint-Blaise est un exemple presque unique au nord des Pyrénées d’art roman tardif. Elle est remarquable par les influences hispano-mauresques de son architecture. Classée également au répertoire des monuments historiques en 1888, elle est aussi inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO comme ouvrage majeur sur les sentiers de Compostelle. La plupart de ces monuments ont été restaurés dans les années 1980-1990. Mais l’ouverture au public pose des problèmes parfois difficiles à résoudre pour des communes aux budgets limités. Au travers ces églises, c’est ce voyage dans l’art roman souletin et dans l’histoire de ce passé que Robert Elissondo nous présentera ce Jeudi 27 Juillet à 20H30 à l’Espace Bideak, dans le cadre d’une nouvelle conférence organisée par les Amis du Musée de Basse Navarre. Robert Elissondo est professeur d’histoire et de géographie au lycée du Pays de Soule à Chéraute. Il est président d’Ikerzaleak, association qui oeuvre depuis plus de trente ans à la connaissance et la promotion du Patrimoine de la Soule. Il a travaillé à l’étude et à la mise en valeur de l’église de l’Hôpital-Saint-Blaise et il a publié en 2009 aux éditions Atlantica, l’Hôpital- Saint-Blaise de Miséricorde, histoire, art et croyances sur les routes pyrénéennes.