Les mines romaines d’argent d’Urepel

jeudi 18 mai 2017
popularité : 96%

Il y a quelques 2 000 ans. sous le règne de l’empereur Tibère, les Romains avec leurs alliés Voscones. ont exploi¬té des mines métalliques dans la montagne basque, notamment dans le Kintoa à Urepel. Cos mines ont été abondamment étudiées par Eric Duprè-Moretti et Chris¬tian Saint Artoman. membres fondateurs du . Centre de Recherche et d’Etude Scienti¬fique du Pays basque Ikuska et responsables de l’équipe Arkeo-lkuska. Tous deux ont exploré inlassablemont la montagne basque à la recherche d’indices archéolo¬giques concernant les mineurs et les métallurgistes de la protohistoire et de l’Antiquité. Lors de celle conférence, les deux archéologues amateurs présenteront, non seulement leur travail de recherche sur les mines de cuivre et d’argent d’Urepel mais également sur les techniques minières et métallurgiques utilisées par les mineurs et fondeurs do l’Antiquité. Ils aborderont les conséquences et les impacts de l’exploitation de ces mines sur l’environnement naturel Ainsi que sur le developpement du vicus en district minier opérant sur tente la région, à savoir le vicus d’Ilurissa.

Cette conférence inédile 6 Saint-Palais nous rappel¬lera aussi l’importance el la richesse de la civilisation romaine au Pays basque comme en témoignent de nombreux vestiges, au nord el au sud des Pyrénées.
Eric Dupré-Morelli esl président du Centre do Recherche et d’Etude Scientifique du Pays basque et dirîgo la rovue trimestrielle d’études basque Ikuska. Archéologue amateur passionné, il est également membre de la Société de Sciences Aronzadi (Donostia) el du groupe spélèologiaue Ziloko Gizonak. Actuellement il dirige un projet de recherche sur l’anthropisation diachronique de la montagne basque dans le sud de Saint-Jean-Pied-de-Port ainsi qu’une opération de prospection-inventaire sur une commune ariégeoise du Bas-Sabarthès.